Classique parmi les classique : bébé apprend à marcher et en arrive à se cogner.

Classique parmi les classique : bébé apprend à marcher et en arrive à se cogner.

Bébé pleure

 

Tout avait pourtant été prévu, tout était (sur-)protégé. Mais voilà, le petit monstre a réussi à trouver l'endroit où se faire mal. Il se retourne à la recherche d'un regard réconfortant et tombe sur toi. Il ne pleure pas mais cela ne saurait tarder. Tu as peur, tu es un peu honteux(se), ça se lit sur ton visage et… c'est parti, il pleure.

 

Si il est difficile d'empêcher les chutes et bobos en tout genre, la fin mélodramatique peut, quant à elle, être évitée.

Lorsque bébé se retourne vers toi, souris lui :) Il recherche avant tout à comprendre ce qu'il vient de se passer. Il vient d'expérimenter une situation relativement nouvelle pour lui. Celle-ci lui parait triste mais il cherche encore à s'en convaincre (d'où ce regard empli de tristesse qu'il te lance.)

Ton sourire lui témoignera que tout se passe bien, qu'il n'a pas à s'inquiéter. Évite (tant que faire se peut) d'exagérer ou de lui témoigner ta peur. Il aura tendance à imiter ta réaction. Évidemment, un rapide check up de la nouvelle bosse qui lui pousse sur le front reste de mise. Mais autant le faire avec le sourire ;-)

 

Une amie institutrice primaire avait pour habitude de réagir à ces petits accidents par : "Oh non, est-ce que le sol va bien ?!?". Les enfants ne se concentraient plus sur leur bobo mais bien sur le sol. L'un d'eux en arriva même à s'excuser auprès du carrelage.

 

Et toi d'habitude, comment réagis-tu dans ce genre de situation ?

 

Bonne journée sur Moli Baby,

Emma

Partager le post